Trouve beau tout ce que tu peux
Le blog de Laurent Montané
Images : 1-0/0
Vidéos : 1-0/0
Première page
Page précédente
Images
Catégories
Mes biens les plus précieux
Je me rend compte à quel point 
La paix intérieure 
La foi dans la vie 
Et l'intimité avec le vivant 
Sont mes biens les plus précieux. 

Si bientôt la terre devait être détruite, j'irai m'asseoir dans un jardin fleuri pour être entouré de beauté. 
Si la terre ne devait jamais être détruite, j'irai m'asseoir dans un jardin fleuri pour être entouré de beauté.

Ce jardin fleuri, c'est la terre elle-même. 
S'asseoir, c'est faire la paix. 
Voir la beauté, c'est se réconcilier avec la vie, au-delà même de la recherche du sens. 
De la beauté naît la gratitude. 
De la gratitude naît la beauté. 
Un chemin de vie peut être tracé là.
Catégories : Mes poèmes - La vie du guerrier - Textes

Par : Laurent
Numéro : 989

Ajouter un commentaire
Sommes-nous prêt pour le monde de demain

Nous voyons ici ou là, des messages sur la troisième révolution, sur l'humanité universelle, sur une valeur de l'être humain plus haute que celle de l'argent... Toutefois je m'interroge : Sommes-nous prêt ? Sommes-nous prêt individuellement, en tant qu'européens par exemple, à renoncer à l'esclavagisme ? Si nous ne comptons plus en argent, mais en humanité, si une heure de notre vie ne vaut pas plus qu'une heure de vie d'un autre être humain, nous devons aller vers une grande et profonde simplicité volontaire, une "austérité" consentie. Combien d'entre-nous, qui roulons en voiture, sont prêts à faire le travail pénible et dangereux pour la création d'une voiture, travail dans les mines, dans l'industrie de l'acier, sur les chaînes de montage. Ajoutons à cela le travail nécessaire à l'obtention de chaque litre d'essence... Et oui, il en va de même pour presque tout, nos ordinateurs et téléphones, nos vêtements, nos chaussures, nos voyages, nos crudités en hiver, etc etc. Tout cela a un coût humain réellement beaucoup plus élevé que cela nous coûte à nous-même pour les acquérir.

Bien sur, nous pouvons et nous devons réfléchir à de nouveaux systèmes politiques, plus collectifs et plus justes, autant locaux que mondiaux. Bien sur, nous pouvons et nous devons réfléchir à de nouveaux systèmes économiques, plus collectifs et plus justes, autant locaux que mondiaux. Mais cela ne sera réel et digne, que depuis une perspective individuelle dans laquelle chacun produit le travail nécessaire à l'obtention de ce qu'il désire posséder. Cette perspective, qui peut sembler vertigineuse aujourd'hui, a également un intérêt spécial : ramener chacun à une nouvelle observation de sa propre vie, du travail, du bonheur et du sens, de la valeur et de l'utilité de chaque objet matériel, et du travail nécessaire à sa création.

Catégories : La vie du guerrier - Textes

Par : Laurent
Numéro : 988

Ajouter un commentaire
Ennemi

Le guerrier n’a pas d’ennemi :


Il voit en chacun les limites à la liberté et au bonheur, individuels et collectifs.


Bien qu’il soit vigilant face aux gens qui aiment se battre,

bien qu’il soit déterminé face aux actions dégradantes pour l’humanité,


le guerrier est attentif à rester solidaire avec tous les êtres humains.

Catégories : La vie du guerrier

Par : Laurent
Numéro : 818

Ajouter un commentaire
Entraînement
Quand je suis dans un entraînement je peux refaire des centaines de fois la même action sans ennui ni frustration et avec le sentiment de progresser.

Dans un entraînement, mes partenaires, sincères, me montrent mes faiblesses sans me blesser,

mais d'autres personnes pourraient me blesser.


Le guerrier cherche un dépassement global.

Dans toutes ses activités il s’entraîne et il se repose.

Il prend soin de ne blesser personne.

Mais il ne prend pas pour partenaires des personnes qui se laissent aller à blesser.


Catégories : La vie du guerrier

Par : Laurent
Numéro : 819

Ajouter un commentaire
Des objets

J’utilise ma Force pour posséder des objets

et plus encore si j’ai peur de les perdre, parfois jusqu’à la maladie.


Toutefois je peux m’aider de certains objets pour améliorer mon action :

des objets facilement remplaçables, utiles ou beaux.


Un objet utile est bien choisi s’il est efficace et s’il facilite l’action.


Un objet beau est bien choisi s’il permet d’apprécier l’être humain et le monde,

s'il rappelle l'orientation choisie, s’il apaise et facilite le repos.


Est-il justifié qu’un objet soit disponible pour moi plutôt que pour un autre ?

Si j’utilise cet objet dans mon action vers le monde alors il est disponible pour l’humanité.


Pour un guerrier la possession n’a pas de sens

et s’il maintient disponible près de lui des objets,

ceux-la lui rappellent sans cesse sa mission.

Catégories : La vie du guerrier

Par : Laurent
Numéro : 817

Ajouter un commentaire
Le guerrier accompli

Le guerrier accompli ne brandit plus son arme, qui reste désormais au râtelier.


Quand il entre sur le lieu du conflit, il entre en paix, avec beaucoup de force.


Qu'il inspire respect ou crainte dépends de l'état d'esprit de celui qui l'observe.


Mais en sa présence chacun sent que la violence est une erreur,

qu'elle vient de l’intérieur de soi,

et qu'elle peut être maîtrisée.

Catégories : La vie du guerrier

Par : Laurent
Numéro : 816

Ajouter un commentaire
Entrainement
Tout donner dans chaque geste, c'est que distingue l’entrainement de la rêverie
Catégories : La vie du guerrier

Par : Laurent
Numéro : 710

Ajouter un commentaire
La mort
   Car la mort est la seule chose certaine dans mon futur, si j’en fais un point d’appui, il aura une qualité et une force exceptionnelles.

   Il est possible de mourir en paix, avec ce même sentiment présent quand nous allons nous coucher après une journée heureuse et bien remplie.

   Si le matin, au réveil, Nous regardons notre vie avec le sentiment de notre mort imminente, si nous choisissons alors l’action principale de notre journée, nous développons notre expérience sur l’essentiel de la vie.
Catégories : La vie du guerrier

Par : Laurent
Numéro : 521

Ajouter un commentaire
Sacré
Est sacré ce qui crée à la fois des liens et de la liberté.
Catégories : Citations - La vie du guerrier

Par : Laurent
Numéro : 43

Ajouter un commentaire
Humilité

Car l'humilité est un chemin, elle a deux directions. Soit je pense que je suis assez humble, soit je trouverai un moyen d'être plus humble.


Quand l'humilité est une contrition c'est que l'orgueil est fort. Ensuite l'humilité est une liberté.

Catégories : Citations - La vie du guerrier

Par : Laurent
Numéro : 42

Ajouter un commentaire